l’hypertension protégée vos reins! / hypertension protect your kidneys!

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Résultats de votre recherche pour : «L'hypertension»

 

Bientôt un vaccin contre l’hypertension artérielle ?

 

jul 9, 2015 / par admin

Plus d’un tiers des Français de plus de 35 ans souffrent d’hypertension, soit plus de 10 millions de personnes. Pourront-ils bientôt remplacer leurs médicaments par un vaccin ? C’est à l’étude.

 

Source: www.santemagazine.fr

 

Santé sur le Net– votre santé décryptée. L’hypertension correspond à une pression trop importante du sang sur les parois artérielles. Le diagnostic d’hypertension est posé lorsque la pression artérielle systolique est supérieure à 140 mm Hg ou lorsque la pression artérielle diastolique est au-dessus de 90 mm Hg. Une trop grande consommation de sel, d’alcool, une alimentation pauvre en fruits et légumes, le surpoids, le tabac sont des facteurs de risque de l’hypertension artérielle.

 

Les avancées de la recherche pourraient donner lieu au développement d’un vaccin contre l’hypertension; une équipe de chercheurs japonais travaille dans ce sens, et ils ont d’ores et déjà réussi à protéger une souris de l’hypertension pour une période de six mois. La route sera longue d’ici à l’élaboration d’un vaccin chez l’Homme, mais cette perspective pourrait être une véritable révolution dans le traitement de l’hypertension.

 

Canicule: attention aux interactions avec certains médicaments

Jul 6, 2015 / par admin

 

Certains médicaments peuvent aggraver les effets de la canicule.

Source: sante.lefigaro.fr

Santé sur le Net– votre santé décryptée. La canicule est difficile à supporter pour l’organisme: manque de sommeil, fatigue, déshydratation, coups de chaleur…Les personnes sous traitements médicamenteux doivent redoubler d’attention, en particulier, parce que certaines classes de médicaments peuvent augmenter les effets des fortes températures. En particulier, les personnes traitées pour de l’hypertension avec des diurétiques doivent impérativement s’hydrater régulièrement pour lutter contre la perte d’eau provoquée par les diurétiques et la chaleur, cela concerne un grand nombre de personnes âgées.

 

Canicule: attention aux interactions avec certains médicaments

 

Mots clés : canicule, médicaments

 

Par figaro iconAnne Prigent - le 30/06/2015

 

Certains médicaments peuvent aggraver les effets de la canicule.

 

Médicaments et fortes chaleurs ne font pas bon ménage. Les chaleurs excessives nécessitent de la part de l'organisme un effort d'adaptation qui peut se révéler éprouvant pour les plus fragiles: les personnes âgées, les nourrissons, les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires, neuropsychiatriques… Or la prise de certains médicaments va perturber ce mécanisme d'adaptation. «C'est le cas des diurétiques. En augmentant la diurèse, ils vont aggraver la déshydratation mais aussi altérer la fonction rénale, avec comme conséquence un risque de surdosage des autres médicaments», met en garde le professeur Christian Jeandel, gériatre et chef de service au CHU de Montpellier. Indiqués dans l'hypertension ou l'insuffisance cardiaque, les diurétiques sont largement prescrits chez les plus âgés. Dans les maisons de retraite médicalisées, une personne sur trois prend des diurétiques. Pour contrer leurs effets, une seule solution: s'hydrater. «C'est-à-dire boire au moins 2 litres d'eau par jour et se passer de l'eau sur les parties du corps découvertes», explique le professeur Claude Jeandel. «Il faut aussi se méfier de certains produits qui vont ajouter à la déshydratation. C'est le cas de l'alcool et de la caféine», surenchérit le professeur François Chast, chef du service de pharmacie clinique du groupe hospitalier Cochin-Hôtel Dieu.

 

D'autres médicaments sont susceptibles d'empêcher le corps d'éliminer la chaleur interne. C'est le cas notamment des neuroleptiques, qui peuvent dérégler le thermostat central de l'organisme et provoquer une augmentation de la température. «Attention également avec les médicaments qui vont diminuer la transpiration, dont le rôle est de réguler notre température corporelle. C'est le cas de certains antihistaminiques, d'antimigraineux», complète le Pr François Chast.

 

De plus, en cas de déshydratation, certains médicaments, parmi les plus courants, peuvent se révéler toxiques pour le rein. C'est le cas des anti-inflammatoires non stéroïdiens, dont l'aspirine. C'est pourquoi en cas de douleurs ou fièvres inhabituelles, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) déconseille d'en prendre. C'est également le cas de certains antibiotiques, des antidiabétiques et des antihypertenseurs. La liste des médicaments à risque est longue est variée. C'est pourquoi l'automédication, même avec des médicaments vendus sans ordonnance, est à proscrire tant que dure la canicule. Par ailleurs, il est plus prudent de se tourner vers son médecin ou son pharmacien pour savoir que faire avec ses traitements habituels. Décider d'interrompre un médicament sans avis médical n'est surtout pas la bonne idée. «Se passer d'un traitement contre la migraine est sans grand risque, mais ce n'est pas le cas avec un traitement antihypertenseur», rappelle le PrChast.

 

Dernier conseil, la plupart des médicaments supportent bien la chaleur, mais mieux vaut éviter de les laisser dans des endroits surchauffés comme la plage arrière d'une voiture.

 

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE:

Les 7 conseils anti coup de chaleur

La canicule fait les affaires des maraîchers et arboriculteurs

Coup de chaleur

 

Complications

Plus de sujets

 

Le contrôle de la tension artérielle

 

Chez les personnes diabétiques, la tension artérielle devrait être inférieure à 130/80 mm Hg.

 

L’hypertension artérielle, qu’on appelle aussi « haute pression », est présente chez la majorité des personnes diabétiques de type 2 et chez une bonne partie des personnes diabétiques de type 1.

 

Le plus souvent, l’hypertension artérielle ne s’accompagne d’aucun symptôme : d’où l’importance de faire des tests de dépistage régulièrement.

 

Les complications

 

L’hypertension artérielle est une véritable bombe à retardement. En entraînant un vieillissement précoce de tous les vaisseaux sanguins de votre corps, elle est un facteur contribuant à plusieurs complications du diabète.

 

Elle favorise l’athérosclérose (dépôt de graisses dans la paroi interne des artères) et peut conduire à un infarctus (crise cardiaque), un accident vasculaire cérébral (thrombose cérébrale ou AVC) ou à l’insuffisance cardiaque ou rénale (néphropathie).

 

La mesure et le contrôle de la tension artérielle

 

Chez les personnes diabétiques, la tension artérielle devrait être inférieure à 130/80 mm Hg. La mesure de la tension artérielle se compose de deux chiffres :

 

•Le plus gros chiffre représente la tension systolique (la pression qui est exercée sur les parois des vaisseaux sanguins pendant les battements du cœur)

•Le plus petit chiffre représente la tension diastolique (la pression qui est exercée sur les parois des vaisseaux sanguins entre les battements cardiaques)

 

La prévention

 

Dans certains cas, des changements au niveau du mode de vie suffisent à maintenir une tension artérielle dans les valeurs acceptables, par exemple :

 

•Adopter une alimentation saine (alimentation de type DASH)

 

•Réduire son apport en sodium

 

•Consommer l’alcool avec modération

 

•Être actif tous les jours

 

•Maintenir ou viser un poids santé

 

•Prendre sa médication telle que prescrite

 

•Cesser l’usage du tabac

 

•Adopter une saine gestion du stress

 

Dans d’autres circonstances, la prescription d’un médicament anti-hypertenseurs sera nécessaire, mais celui-ci ne doit pas se substituer à une alimentation adéquate ni à une vie active.

 

L’importance de maintenir un poids santé

 

Les personnes qui ont un excès de poids présentent deux fois plus souvent de l’hypertension artérielle que celles qui ont un poids santé. Si un surplus de gras se situe au niveau de l’abdomen, vous êtes plus à risque de développer de l’hypertension artérielle et une maladie cardiovasculaire que s’il se loge autour des haches et des cuisses.

 

Les recherches démontrent qu’une perte de poids de 5 à 10 % du poids initial (4 kg ou 10 lb) peut amener une diminution de la tension artérielle, et également une diminution des besoins en médicaments anti-hypertenseurs, même si le poids santé n’est pas atteint. Ceci peut donc être une source de motivation supplémentaire pour entreprendre une démarche de saine gestion du poids, si celui-ci menace votre santé.

 

Recherche et rédaction : Amélie Roy-Fleming DtP. EAD et Julie St-Jean DtP.

 

Révision scientifique : Louise Tremblay Infirmière, M.Éd.

 

Juin 2014

 

SiteLock