DIABÈTE ET AUDITION / DIABETES AND HEARING

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

28/05/2016 Les complications

DIABETE ET AUDITION

 

Quand j’ai commencé à écrire cette série d’articles sur les complications du diabète, je pensais que cela ne me prendrait pas beaucoup de temps pour les couvrir tous. Je savais que les plus grandes causes : la cécité, l’insuffisance rénale, la neuropathie et les maladies cardiaques feraient partie des plus préoccupantes.

 

•Diabète et audition

Je savais aussi qu’il y en avait des affections « moins connues » comme la dépression ou les problèmes sexuels. Mais je n’avais pas pensé un seul instant à notre système auditif. Mon ami Gilbert (qui n’est pas diabétique) à perdu brutalement l’audition d’une oreille, auquel s’est ajouté de désagréables acouphènes. J’ai donc cherché pour moi, diabétique, les risques encourus avec la maladie.

 

Sachez donc que votre audition peut être compromise à cause du diabète. J’ai appris récemment que la perte auditive est deux fois plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète, et 14% de plus chez les femmes diabétiques. Alors pourquoi le diabète affecte votre audition ? Nous savons que dans les maladies rénales, les problèmes visuels et la neuropathie périphérique, les nerfs se modifient (voir ne fonctionnent plus) et l’hypothèse la plus probable est que ce processus est le même dans les oreilles.

 

Dans une étude menée par une équipe américaine, les résultats ont montré que les hommes et les femmes avec un bon contrôle (définie avec un A1c de moins de 9% – une définition somme toute assez large) avaient une meilleure audition que ceux avec un mauvais contrôle. L’étude a également indiqué que les différences dans la qualité de l’ouïe est plus importante chez les femmes atteintes de diabète.

 

•Diabète et perte auditive

Le lien entre le diabète et la perte auditive reste toutefois controversé, malgré la quantité de recherches qui ont été consacrées à clarifier cette question. Certaines des complications les plus courantes du diabète sont des dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, des structures qui sont présentes aussi dans la l’audition. Parce que la cochlée a une alimentation riche de minuscules vaisseaux sanguins qui fournissent la nourriture aux différentes structures impliquées dans l’audition, il est sensible à ces effets. Il est prouvé que l’hypertension artérielle chez les personnes atteintes de diabète peut aggraver les dommages aux petits vaisseaux sanguins dans la cochlée, et peuvent intensifier une perte auditive des hautes fréquences déjà présente.

 

Dans une étude récente au NCRAR, 800 anciens combattants avec une perte auditive, dont environ la moitié avait le diabète entendu, la perte auditive pour les personnes atteintes de diabète est plus importante dans les fréquences hautes, la différence était encore plus significative pour les ultra hautes fréquences. Cependant, cette différence n’a été observée que chez les personnes de 60 ans ou moins. Au cours de l’âge Les changements dans la capacité d’entendre et de comprendre un son, une voix peuvent conduire à des changements indésirables dans le mode de vie.

 

Une personne peut éviter les situations sociales telles que les restaurants ou les réunions où l’audition et la compréhension de la parole deviennent problématiques. Il peut être frustrant pour une personne à regarder la télévision sans en comprendre le dialogue. Pour les personnes ayant une perte auditive, l’écoute peut devenir une corvée plutôt qu’un plaisir. Dans de nombreux cas, cependant, une aide auditive ou un dispositif d’assistance peuvent améliorer la capacité d’une personne à entendre et à communiquer.

Les médecins, et les professionnels de l’audition peuvent vous aider. Les médecins diagnostiquent et fournissent des soins médicaux liés à la perte d’audition. Il y a enfin, l’audioprothésiste, formé pour adapter et distribuer des appareils auditifs et fournir des soins de suivi l’aide auditive posée.

 

•Les aides auditives et les appareils fonctionnels

La fonction de base d’une aide auditive est d’amplifier le son, mais les aides auditives d’aujourd’hui utilisent une technologie sophistiquée pour réduire le bruit de fond, la problème principal des utilisateurs d’aides auditives. Cependant, cette technologie peut également affecter la qualité de la parole entendue. Le son « traité » est alors inconnu. Certaines personnes peuvent bénéficier de traitements plus sophistiqués, complexes (et coûteux) tandis que d’autres peuvent le faire avec des aides auditives traditionnelles.

Il est également tout aussi important pour les personnes les plus impliquées dans l’utilisation d’une prothèse auditive de réapprendre la meilleure façon de communiquer, et que les membres de la famille soient inclus dans la formation à cette réadaptation. Protégez vos oreilles avec des bouchons d’oreilles ou oreillettes, et faites un test auditif si vous manquez des mots dans la conversation ou que vous entendez mal dans toutes situations.

 

•La surdité brusque idiopathique.

D’un point de vue médical, il s’agit d’une surdité de perception idiopathique (sans cause connue) d’apparition soudaine, sans aucun facteur déclenchant identifiable, au départ sur une oreille. En première impression, les symptômes ressemblent à ceux d’une oreille bouchée (externe) mais il s’agit d’une lésion de l’oreille interne.

Les cellules sensorielles, très sensibles, sont chargées de transformer les sons (vibrations sonores).En cas de surdité brusque la cause de la lésion des cellules sensorielles n’est pas connue. Elle peut survenir à tout âge, mais les sujets les plus fréquemment touchés ont environ 50/60 ans. Situations de stress et hypertension semblent la favoriser.

 

•Comment reconnaître une perte soudaine de l’ouïe ?

La perte auditive soudaine se manifeste par une dégradation rapide et importante de l’ouïe pour l’une des deux oreilles. Le patient peut perdre l’intégralité des facultés auditives de l’oreille touchée sur toute la gamme des fréquences sonores ou seulement certaines fréquences. Le diagnostic repose donc sur l’exclusion des autres maladies dont les symptômes sont similaires. La fréquence avec laquelle se manifeste cette maladie représente environ 20 cas pour 100 000 personnes. Les chances de guérison existent.

La perte soudaine de l’ouïe est généralement vécue comme un événement traumatisant et peut s’accompagner d’acouphènes, plus rarement de vertiges. Techniquement, elle se définit par la survenue en moins de 24 heures d’une surdité de perception unilatérale d’au moins 30 dB sur trois fréquences audiométriques successives.

 

Cette surdité unilatérale brusque risque d’être minorée et confondue avec un banal bouchon de cérumen : la victime attend alors que cela passe alors qu’une intervention urgente est requise, à base de corticoïdes. Dans tous les cas une exploration ORL complète permettra de mettre en évidence ce phénomène. L’origine de cette surdité est assez mystérieuse (idiopathique). Les médecins pointent parfois un facteur vasculaire ou viral.

 

•Symptômes de la perte auditive soudaine.

Ce syndrome se manifeste de la même manière qu’un bouchon de cérumen : brutalement, une oreille entend moins bien. Mais c’est la cochlée qui est atteinte. La cause de cette surdité peut être vasculaire. Il est impératif de consulter en urgence.

 

Le signe avant-coureur le plus fréquent de la perte auditive soudaine est l’apparition d’acouphènes. D’autres symptômes généralement constatés sont la réduction de l’ouïe, pouvant aller jusqu’à la surdité, une sensation de pression dans l’oreille et un engourdissement ressenti au toucher (le lobe de l’oreille semble « mort » au toucher). Sensibilité accrue au bruit.

 

•Quelles sont les causes de la perte auditive soudaine ?

La surdité brusque idiopathique est une maladie sans causes apparentes. Ses facteurs déclenchant ne sont pas médicalement identifiés.

 

Plusieurs circonstances semblent favoriser la survenue de ce trouble.

 

•Surmenage ou stress émotionnel

•Environnement stressant ou conflits récurrents

•Troubles de l’irrigation sanguine de l’oreille interne causés, par exemple, par une thrombose

•Maladies bactériennes ou virales de l’oreille, telles que l’otite

•Diabète et maladies du système métabolique

•Maladies de la colonne cervicale

•Maladies auto-immunes

•Pression de fluides trop importante dans l’oreille interne

•Perturbations au niveau des cellules sensorielles

•Déchirure de la fenêtre ovale ou de la fenêtre ronde de l’oreille.

•Traitements. Mesures préventives.

 

Dans certains cas, la perte auditive se résorbe spontanément en quelques heures voire quelques semaines. Néanmoins, il n’y a pas de certitude à ce sujet. Il faut immédiatement consulter un ORL. Plus le traitement est instauré tôt, plus il a de chances d’être efficace.

 

Un spécialiste contrôlera l’état de votre audition, car ce trouble auditif non traité peut rapidement s’aggraver. Le corps médical soupçonne les troubles circulatoires cochléaires d’être la cause la plus probable de la surdité soudaine.

 

•Réduire les facteurs de stress. Éviter les nuisances sonores.

•Éviter toute situation de stress psychique ou physique.

•Traiter les troubles circulatoires sous-jacents (cortisone, etc.).

•Réduire des risques pouvant altérer le système cardiovasculaire.

•Utiliser des protections auditives.

 

Ménager l’oreille saine en évitant les sollicitations excessives. Renoncer aux voyages en avion durant toute la durée de la crise. L’hypoacousie peut laisser une baisse d’acuité auditive définitive, voire la surdité. Les acouphènes (bruits permanents) sont une complication de l’hypoacousie.

 

•Un grand merci à Gilbert Duflos qui a rédigé la seconde moitié de cet article.

 

Gilbert Duflos – Patrick Rossi

 

05/28/2016

DIABETES AND HEARING

 

When I started writing this series of articles on diabetes complications, I thought it would not take me much time to cover them all. I knew the biggest causes of blindness, kidney failure, neuropathy and heart disease would become part of most concern.

 

• Diabetes and Hearing

I also knew that there were affections "less known" such as depression or sexual problems. But I had not thought for a moment to our auditory system. My friend Gilbert (who is not diabetic) to suddenly lost hearing in one ear, which was added to unpleasant tinnitus. So I looked for me, diabetic, the risks involved with the disease.

 

Know then that your hearing may be compromised due to diabetes. I recently learned that hearing loss is twice as common in people with diabetes, and 14% higher in women with diabetes. So why diabetes affects your hearing? We know that in kidney disease, visual problems and peripheral neuropathy, the nerves are changing (see longer work) and the most likely hypothesis is that this process is the same in the ears.

 

In a study conducted by an American team, the results showed that men and women with good control (defined with an A1c of less than 9% - a definition actually quite large) had better hearing than those with bad control. The study also indicated that the differences in the quality of hearing is greater in women with diabetes.

 

• Diabetes and Hearing Loss

The link between diabetes and hearing loss remains controversial, despite the amount of research that has been devoted to clarify this issue. Some of the most common complications of diabetes is damage to blood vessels and nerves, structures which are also present in the hearing. Because the cochlea has a rich supply of tiny blood vessels that provide food to the various structures involved in the hearing, it is susceptible to these effects. There is evidence that high blood pressure in people with diabetes may worsen damage to small blood vessels in the cochlea, and may increase hearing loss of high frequencies already present.

 

In a recent study at NCRAR, 800 veterans with hearing loss, about half had heard diabetes, hearing loss for people with diabetes is higher in the high frequencies, the difference was even more significant for ultra high frequencies. However, this difference was observed only in persons 60 years or less. During the age Changes in the ability to hear and understand a sound, a voice can lead to undesirable changes in lifestyle.

 

A person may avoid social situations such as restaurants or meetings where hearing and speech understanding becomes problematic. It can be frustrating for a person to watch television without understanding the dialogue. For people with hearing loss, listening can become a chore rather than a pleasure. In many cases, however, a hearing aid or an assistive device can improve the ability of a person to hear and communicate.

 

Doctors, and hearing professionals can help. Doctors diagnose and provide medical care related to hearing loss. There is finally the hearing care professional, trained to fit and dispense hearing aids and provide follow-up care put the hearing aid.

 

• Hearing aids and assistive devices

The basic function of a hearing aid is to amplify the sound, but the hearing instruments today use sophisticated technology to reduce background noise, the main problem for hearing aid users. However, this technology can also affect the voice quality heard. The sound "treaty" was then unknown. Some people may benefit from more sophisticated, complex treatments (and expensive) while others can do with traditional hearing aids.

 

It is also equally important for the people most involved in the use of a hearing aid to relearn how best to communicate, and that family members are included in the training for this rehabilitation. Protect your ears with earplugs or earmuffs, and take a hearing test if you miss words in conversation or hear evil in all situations.

 

• idiopathic sudden hearing loss.

From a medical point of view, it is idiopathic sensorineural hearing loss (no known cause) sudden onset, with no identifiable trigger, initially on an ear. On first impression, the symptoms resemble those of a clogged ear (external) but there is an inner ear injury.

Sensory cells, highly sensitive, are responsible for transforming the sound (sound waves) .In case of the sudden deafness due to lesion of the sensory cells is not known. It can occur at any age, but most commonly affected subjects about 50/60 years. Situations of stress and hypertension appear to promote it.

 

• How to recognize a sudden loss of hearing?

Sudden hearing loss is characterized by a rapid and significant deterioration of hearing for one of the two ears. The patient may lose all hearing faculties of the affected ear on the full range of sound frequencies or only certain frequencies. The diagnosis is based on exclusion of other diseases whose symptoms are similar. The frequency with which the disease manifests itself is about 20 cases per 100 000 people. The chances of recovery exist.

 

Sudden hearing loss is usually experienced as a traumatic event and may be accompanied by tinnitus, rarely dizziness. Technically, it is defined by the occurrence within 24 hours of unilateral sensorineural hearing loss of at least 30 dB over three consecutive audiometric frequencies.

 

This sudden unilateral deafness may be undervalued and confused with an ordinary plug of earwax: the victim then waits for it then passes that urgent action is required, based on corticosteroids. In all cases a complete ENT exploration will highlight this phenomenon. The origin of this deafness is quite mysterious (idiopathic). Doctors sometimes link a vascular or viral factor.

 

• Symptoms of sudden hearing loss.

This syndrome manifests itself in the same way as earwax: suddenly, one ear hears less. But it is the cochlea which is reached. The cause of the hearing loss may be vascular. It is imperative to consult urgently.

 

The sign most common harbinger of sudden hearing loss is the occurrence of tinnitus. Other commonly observed symptoms are reduced hearing, up to deafness, a feeling of pressure in the ear and numbness felt the touch (the ear lobe appears "dead" to the touch) . increased sensitivity to noise.

• What are the causes of sudden hearing loss?

Idiopathic sudden hearing loss is one without apparent cause disease. Its triggers are not medically identified.

 

Many circumstances seem to favor the occurrence of this disorder.

• Overwork or emotional stress

• stressful environment or recurrent conflicts

• disorders of blood flow caused the inner ear, for example, by thrombosis

• bacterial or viral diseases of the ear, such as otitis

• Diabetes and metabolic diseases system

• Diseases of the cervical spine

• Autoimmune Diseases

• excessive fluid pressure in the inner ear

• Disturbances in the sensory cells

• Tear of the oval window and the round window of the ear.

 

• Treatments. Preventive measures.

 

In some cases, hearing loss resolves spontaneously within hours or even weeks. However, there is no certainty about it. We must immediately consult an audiologist. More treatment is initiated early, the more likely it is to be effective.

 

A specialist will check the state of your hearing, because untreated hearing problem can quickly escalate. The medical suspect circulatory disorders cochlear be the most likely cause of sudden deafness.

• Reduce stress factors. Avoid noise pollution.

• Avoid situations of mental or physical stress.

• Treat underlying circulatory disorders (cortisone, etc.).

• Reduce risks that could affect the cardiovascular system.

• Use hearing protection.

 

Spare the healthy ear, avoiding excessive stresses. Give up air travel throughout the duration of the crisis. Hearing loss can leave a drop of final hearing or deafness. Tinnitus (constant noise) are a complication of hearing loss.

 

• A big thank you to Gilbert Duflos who drafted the second half of this article.

 

Gilbert Duflos - Patrick Rossi

SiteLock