Un nouvel espoir pour les diabétiques / New hope for diabetics

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Quoi de neuf en recherche!

La recherche

Un nouvel espoir pour les diabétiques

Jan 3, 2017/ par Estelle B.

 

En France, 10 % des cas de diabète sont de type 1. Actuellement, pour ces patients, le seul traitement possible consiste à s’injecter de l’insuline, plusieurs fois par jour. Cependant, la récente découverte d’une substance, potentiellement capable de régénérer les cellules productrices d’insuline pourrait tout changer.

 

Lire aussiFiche santé sur le diabète

 

Diabète de type 1 et insuline

 

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, caractérisée par une destruction progressive des cellules du pancréas. Ces dernières produisent de l’insuline, l’une des principales hormones de régulation de la glycémie (taux de glucose dans le sang). Sans insuline, le taux de glucose dans le sang augmente et les premiers symptômes de la maladie se manifestent (hypoglycémie et hyperglycémie, perte de poids, trouble urinaire, soif importante, fatigue intense, …).

 

Ce type de diabète apparaît généralement durant l’enfance, l’adolescence, et plus rarement au début de l’âge adulte. Il existe une prédisposition génétique pour cette maladie (plusieurs cas dans une même famille). Cependant, les causes exactes restent méconnues.

 

Actuellement incurable, cette maladie chronique nécessite une insulinothérapie à vie. Celle-ci repose sur plusieurs injections quotidiennes d’insuline et sur une surveillance étroite de la glycémie. Malgré ce traitement lourd et contraignant, des risques de complications à long terme existent (complications cardiovasculaires, rénales, neurologiques et oculaires). En dernier recours, une greffe de pancréas peut être proposée, dans les cas les plus sévères.

 

De nombreuses recherches sont menées à travers le monde pour mieux comprendre l’influence des facteurs environnementaux sur le développement de la maladie, mais également pour tenter de mettre au point un traitement curatif pour ces patients. Très récemment, une équipe de recherche française a mis en évidence le rôle d’une substance cérébrale, le GABA, sur la régénération des cellules productrices d’insuline.

 

Lire aussiEn marche contre le diabète !

 

Image : http://www.sante-sur-le-net.com/wp-content/uploads/2016/11/infographie-diabete-complete.png

 

Qu’est-ce que le GABA ?

 

Le GABA (acide gamma aminobutyrique) est un neurotransmetteur, c’est-à-dire un messager chimique entre les neurones du cerveau. Très abondant dans différentes régions du cerveau, il assure essentiellement un rôle de modération des réactions cérébrales. Initialement, il agirait comme un stimulateur au cours de la vie embryonnaire in utero, avant de devenir inhibiteur après la naissance.

 

Le GABA et ses récepteurs à la surface des neurones sont par ailleurs la cible de différents médicaments, en particulier les benzodiazépines (médicaments utilisés dans le traitement des convulsions et des troubles de l’anxiété).

 

Il est commercialisé sous forme de complément alimentaire, destiné à soulager les troubles anxieux et le stress. Mais alors, quel est le rapport entre le GABA et le diabète de type 1 ?

 

Lire aussiUn lien entre Alzheimer et le diabète de type 2

 

Un formidable espoir pour les diabétiques de type 1

 

Régénérer les cellules pancréatiques productrices d’insuline constitue l’un des principaux axes de recherche pour le traitement du diabète de type 1. Lors de précédentes études, les chercheurs de l’INSERM avaient pu transformer génétiquement des cellules pancréatiques, productrices de glucagon (une autre hormone sécrétée par le pancréas), en cellules productrices d’insuline. Pour y parvenir, un gène (Pax4) avait été activé de manière forcée.

 

A savoir ! Le glucagon est produit par des cellules pancréatiques différentes de celles qui produisent l’insuline. Cette hormone régule également la glycémie. Si l’insuline tend à diminuer le taux de glucose sanguin, le glucagon exerce l’effet inverse, en augmentant la glycémie.

 

Cependant, pour transposer cette découverte à l’homme, il fallait trouver une substance capable de reproduire la transformation génétique effectuée in vitro. Et c’est là que le GABA entre en jeu. Chez la souris, ce neurotransmetteur provoque une régénération continue et contrôlée des cellules productrices de glucagon, ainsi que leur transformation en cellules sécrétrices d’insuline. Celles-ci sont fonctionnelles et entraînent la guérison du diabète.

 

Par la suite, des îlots de Langerhans humains (ensemble de cellules pancréatiques rassemblant à la fois des cellules productrices de glucagon et d’insuline) ont été mis en culture en présence de GABA, pendant 2 semaines. A la fin de cette période, les cellules productrices d’insuline avaient augmenté de 24%, tandis que celles productrices de glucagon avaient chuté de 37%.

 

Chez la souris, la régénération des cellules productrices d’insuline est du même ordre de grandeur dans deux situations :

•Après transplantation d’îlots de Langerhans humains cultivés en présence de GABA ;

•Après une supplémentation alimentaire quotidienne en GABA pendant 1 mois.

Des essais cliniques sont désormais nécessaires pour évaluer l’efficacité d’un apport alimentaire en GABA chez les diabétiques de type 1. Mais, cette avancée laisse naître un immense espoir chez tous les patients obligés, quotidiennement, de s’injecter de l’insuline.

 

Lire aussiLes nouvelles technologies de santé au service des diabétiques

 

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

 

Read more at http://www.sante-sur-le-net.com/nouvel-espoir-diabetiques/#oo1jm1gy25qWFl1z.99

 

New hope for diabetics

Jan 3, 2017 / by Estelle B.

 

In France, 10% of the cases of diabetes are type 1. Currently, for these patients, the only possible treatment is to inject insulin several times a day. However, the recent discovery of a substance, potentially capable of regenerating insulin producing cells could change everything.

 

Read also - Diabetes Health Card

 

Type 1 Diabetes and Insulin

 

Type 1 diabetes is an autoimmune disease characterized by progressive destruction of the pancreatic cells. The latter produce insulin, one of the main hormones regulating blood glucose (blood glucose levels). Without insulin, the level of glucose in the blood increases and the first symptoms of the disease manifest themselves (hypoglycemia and hyperglycemia, weight loss, urinary disorder, major thirst, intense fatigue, ...).

 

This type of diabetes generally occurs during childhood, adolescence, and more rarely in early adulthood. There is a genetic predisposition for this disease (several cases in the same family). However, the exact causes remain unknown.

 

Currently incurable, this chronic disease requires lifelong insulin therapy. This is based on several daily injections of insulin and on close monitoring of blood glucose. Despite this cumbersome and compulsive treatment, risks of long-term complications exist (cardiovascular, renal, neurological and ocular complications). As a last resort, a pancreas transplant may be proposed in the most severe cases.

 

Numerous studies are being carried out around the world to better understand the influence of environmental factors on the development of the disease, but also to try to develop a curative treatment for these patients. Very recently, a French research team has demonstrated the role of a brain substance, GABA, on the regeneration of insulin-producing cells.

 

Read also - On the move against diabetes!

 

Image: http://www.sante-le-net.com/wp-content/uploads/2016/11/infographie-diabete-complete.png

 

What is GABA?

 

GABA (gamma aminobutyric acid) is a neurotransmitter, that is to say a chemical messenger between the neurons of the brain. Very abundant in different regions of the brain, it essentially assumes a role of moderation of cerebral reactions. Initially, it would act as a stimulator during embryonic life in utero, before becoming inhibitor after birth.

 

GABA and its receptors on the surface of neurons are also the target of various drugs, in particular benzodiazepines (drugs used in the treatment of convulsions and anxiety disorders).

 

It is marketed as a dietary supplement, intended to relieve anxiety disorders and stress. But then, what is the relationship between GABA and type 1 diabetes?

 

Read also - A link between Alzheimer's and type 2 diabetes

 

A tremendous hope for diabetics type 1

 

Regenerating insulin-producing pancreatic cells is one of the main lines of research for the treatment of type 1 diabetes. In previous studies, INSERM researchers had been able to genetically transform pancreatic cells that produce glucagon Other hormone secreted by the pancreas), into insulin producing cells. To achieve this, a gene (Pax4) had been activated forcibly.

 

To know ! Glucagon is produced by pancreatic cells different from those that produce insulin. This hormone also regulates blood sugar levels. If insulin tends to decrease the blood glucose level, glucagon has the opposite effect, increasing blood sugar.

 

However, to transpose this discovery to man, it was necessary to find a substance capable of reproducing the genetic transformation carried out in vitro. And this is where GABA comes in. In the mouse, this neurotransmitter causes continuous and controlled regeneration of the glucagon-producing cells, as well as their transformation into insulin-secreting cells. These are functional and lead to the cure of diabetes.

 

Thereafter, islets of human Langerhans (a set of pancreatic cells gathering both glucagon and insulin producing cells) were cultured in the presence of GABA for 2 weeks. By the end of this period, insulin-producing cells had increased by 24%, while those producing glucagon had decreased by 37%.

 

In mice, the regeneration of insulin producing cells is of the same order of magnitude in two situations:

• After transplantation of cultured human Langerhans islets in the presence of GABA;

• After daily supplementation with GABA for 1 month.

 

 

Clinical trials are now needed to evaluate the efficacy of a dietary intake of GABA in type 1 diabetics. But this progression gives immense hope to all patients obliged daily to inject insulin .

 

Read also - New health technologies for diabetics

 

Estelle B. / Doctor of Pharmacy

 

Read more at http://www.sante-sur-le-net.com/nouvel-espoir-diabetiques/#oo1jm1gy25qWFl1z.99

 

SiteLock