Un patch à base de graphème pour contrôler son diabète / A patch based grapheme to control diabetes

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Quoi de neuf en recherche!

Un patch à base de graphème pour contrôler son diabète

 

Mar 23, 2016 / par admin

 

 

Fini les piqûres au bout des doigts, la révolution des patchs est en marche ! Des scientifiques du centre de recherche sur les nanoparticules de l’IBS (Institute for Basic Science, Corée du Sud) veulent créer un nouveau patch qui permettrait de contrôler son diabète de manière non invasive.

 

Le graphème, un matériau « miracle »

 

Le graphème est un matériau en 2 dimensions avec des propriétés très intéressantes : il est malléable, flexible, résistant, conducteur et transparent. Composé de carbone pur, il se présente sous la forme d’une feuille dont l’épaisseur est égale à celle d’un atome de carbone.

En le mélangeant et en le couplant avec un maillage d’or, les chercheurs ont réussi à former un dispositif portable et étirable. Ce dispositif forme une interface électrochimique efficace pour le transfert stable de signaux électriques, indispensable pour la création d’un patch « électrochimique ».

 

Un patch prometteur pour les diabétiques

 

Pour parvenir à une mesure fiable, le patch fonctionne en surveillant le taux de glucose et le pH de la sueur ainsi que la température. Les capteurs deviennent fonctionnels en 15 minutes. Ce délai est inhérent au système : la couche de sueur doit être absorbée par le patch pour atteindre un taux d’humidité de 80%.

Lorsque la glycémie est élevée, le médicament est libéré dans la circulation sanguine au moyen de micro-aiguilles préchargées. Un système électronique de chauffage intégré dans le patch permet de dissoudre le revêtement des micro-aiguilles contenant la metformine. Ce procédé permet une libération de manière contrôlée du médicament dans la circulation sanguine. Inférieures à la taille d’un cil, les micro-aiguilles sont indolores à l’utilisation.

 

Premiers tests sur la souris diabétique

 

Jusqu’à présent, les essais n’ont eu lieu que sur des individus sains. Les résultats sont prometteurs et montrent une bonne corrélation entre la glycémie détectée par le patch et les mesures par les tests issus du commerce.

L’utilisation des micro-aiguilles a été très concluante chez la souris. Les micro-aiguilles sont également facilement remplaçables par de nouvelles. La prochaine étape des travaux consistera à adapter tous les composants du patch à l’échelle humaine pour que les essais cliniques puissent démarrer.

De nombreux prototypes de patch sont développés pour permettre une plus grande autonomie des diabétiques. Cette solution se profile peu à peu comme une piste de choix pour le traitement des diabètes de types 1 et 2.

Article suggéréDiabète : un patch qui mime le pancréas à l’essai

Thierry LWC. Docteur en Pharmacie

________________________________________

 

Sources

 

Hyunjae Lee & al. « A graphene-based electrochemical device with thermoresponsive microneedles for diabetes monitoring and therapy ». Nature Nanotechnology. 21/03/2016

C. Paddock. « Diabetes management with graphene skin patch steps closer ». Medical News Today. 22/03/2016

« Wearable graphene-based biomedical device to monitor, combat diabetes ». ScienceDaily. 21/03/2016

 

A patch based grapheme to control diabetes

 

March 23, 2016 / by admin

No more bites at your fingertips, the revolution of the patches is running! Scientists from the research center on nanoparticles of IBS (Institute for Basic Sciences, South Korea) want to create a new patch that would control her diabetes noninvasively.

 

The grapheme, a "miracle" material

 

The grapheme is a 2D material with very interesting properties: it is malleable, flexible, resistant, conductive and transparent. Composed of pure carbon, it is in the form of a sheet whose thickness is equal to that of a carbon atom.

In the mixing and coupling it with a gold mesh, the researchers were able to form a portable device and stretchable. This device forms an effective electrochemical interface for the stable transfer of electrical signals, essential for the creation of an "electrochemical" patch.

 

A promising patch for diabetics

 

To achieve a reliable measurement, the patch works by monitoring the glucose and the pH of the sweat and temperature. The sensors become functional in 15 minutes. This delay is inherent in the system: sweat layer to be absorbed by the patch to reach a moisture content of 80%.

When blood sugar is high, the drug is released into the bloodstream through microneedles preloaded. An integrated electronic heating system in the patch will dissolve the coating microneedles containing metformin. This method allows a controlled manner to release the drug in the bloodstream. Smaller than the size of an eyelash, the microneedles are painless to use.

 

First tests on diabetic mice

 

So far, trials have occurred only in healthy individuals. The results are promising and show a good correlation between blood glucose detected by the patch and actions by the tests from trade.

The use of microneedles has been very successful in mice. The microneedles are easily replaced with new ones. The next phase of work will be to adapt all the components of the patch on the human scale for clinical trials can start.

Many patch prototypes are developed to allow greater autonomy for diabetics. This solution is emerging gradually as a track choice for the treatment of type 1 and type 2 diabetes.

Suggested Article - Diabetes: a patch that mimics the pancreas test

Thierry LWC. Doctor of Pharmacy

________________________________________

sources

 

Hyunjae Lee et al. "A graphene-based electrochemical device with microneedles thermoresponsive for diabetes monitoring and therapy." Nature Nanotechnology. 03/21/2016

C. Paddock. "Diabetes management with graphene skin patch steps closer." Medical News Today. 03/22/2016

"Wearable graphene-based biomedical device to monitor, combat diabetes." ScienceDaily. 03/21/2016

SiteLock