conseils pratiques / Practical Advice

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Le diabète : Conseils pratiques

Introduction

_______________________________________________________________________________________________________________________

Le diabète est une maladie chronique qui doit être suivie afin de connaître son évolution et mieux pouvoir y réagir. Le diabète est évolutif et le traitement doit être réévalué régulièrement dans toutes ses composantes : mesures hygiéno-diététiques, activité sportive, alimentation…

 

1. Suivre son diabète • 2. Le diabète au quotidien

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

1. Suivre son diabète

 

a) Auto-surveillance

 

Le maintien de l’équilibre glycémique est le principal objectif de la prise en charge du diabète. Cet équilibre glycémique oblige à une auto surveillance régulière pour éviter les variations de la glycémie, un taux de sucre dans le sang trop élevé (hyperglycémie) ou trop bas (hypoglycémie).

 

L’équilibre glycémique se surveille de 2 façons :

 

1.En laboratoire d’analyse : tous les 3 mois, on mesure la glycémie à jeun ou l’hémoglobine glyquée (HbA1c)

2.Par un lecteur de glycémie : le patient peut contrôler plusieurs fois par jour sa glycémie capillaire (sur une goutte de sang) à des moments précis. C’est ce qu’on appelle l’auto-surveillance glycémique (ASG)

 

L’auto surveillance de la glycémie consiste à mesurer soi-même sa glycémie à un moment donné de la journée. Elle est réalisée à partir d’une goutte de sang prélevée à l’extrémité d’un doigt. Elle peut être réalisée en n’importe quel lieu : à domicile, sur son lieu de travail, en voyage, dans un établissement sportif. Le patient peut ainsi surveiller lui-même sa glycémie et prendre les mesures nécessaires pour la contrôler au mieux.

 

L’auto surveillance glycémique doit s’inscrire dans une démarche d’éducation thérapeutique du patient. Lors de la prescription d’un dispositif d’ASG, il est indispensable d’expliquer au patient et d’organiser avec lui cette auto surveillance, de définir les moments, la fréquence, les objectifs et les décisions à prendre en fonction des résultats.

 

 

b) Visites médicales

 

Un suivi médical est mis en place pour vérifier l’efficacité du traitement. Les examens fixés permettent de s’assurer que le diabète est bien contrôlé. Le suivi doit être assuré au moins quatre fois par an par le médecin traitant, qui peut également peut vous orienter vers des spécialistes.

 

Une fois par an, il faut réaliser :

1.Une visite chez un ophtalmologue

2.Un bilan dentaire

3.Un bilan lipidique (cholestérol)

4.Un bilan biologique rénal

5.Un électrocardiogramme suivre diabète

6.Un examen des pieds

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

2. Le diabète au quotidien

a) L’alimentation

 

Compte tenu de ses effets sur la glycémie, l’alimentation joue un rôle primordial dans le traitement du diabète. Il est donc important de manger équilibré et sans excès. Il est nécessaire de savoir évaluer les quantités de glucides et de kilocalories contenues dans un plat.

Il faut en effet comprendre dans quelle mesure les différents aliments influencent la glycémie. Les glucides sont les aliments qui ont l'effet le plus important sur la glycémie, ils requièrent donc une attention toute particulière. Par conséquent, le comptage des grammes de glucides pour chaque repas et en-cas est un moyen simple de planifier vos repas et de réguler votre glycémie.

Il est important d’adopter une alimentation variée et faire des repas équilibrés à des horaires réguliers sans sauter de repas. Il est possible de consulter son médecin ou un diététicien pour mettre en place un programme alimentaire, propre à chacun.

b) Le sport

 

Chez les patients diabétiques, l’activité physique peut contribuer à améliorer l’équilibre glycémique.

Elle doit être régulière et adaptée au profil de la personne. Comme l’alimentation, l’activité physique fait partie du traitement.

 

1.Activité physique et glycémie

 

L’exercice physique entraine une diminution de la glycémie. Le fait de pratiquer une activité physique régulière améliore l'activité de l'insuline et diminue le poids, ce qui contribue à réduire les complications vasculaires.

Il est tout aussi important d'adopter de nouveaux réflexes pour bouger le plus possible dans la journée. Par exemple : prendre les escaliers au lieu d’attendre l’ascenseur, ne pas emprunter les escalators, ne pas chercher à tout prix à se garer le plus près possible de l'entrée des magasins mais marcher quelques mètres de plus, marcher plus rapidement…

 

2.Précautions

 

Il est recommandé d’être accompagné lors d’une activité sportive et prévenir les participants de son diabète. Par conséquent, il faut éviter les sports tels que le deltaplane, parapente, parachutisme, alpinisme en montagne, voile en solitaire, sports mécaniques…

Il est important de boire pendant l'effort et de contrôler plus fréquemment la glycémie pour prévenir une hypoglycémie. Ainsi, il faut penser à toujours avoir du sucre sur soi en cas d'hypoglycémie. Ne pas hésiter à prévoir des barres de céréales, de la compote, du pain (…) en cas d’effort prolongé.

 

Évidemment, toujours consulter son médecin avant de débuter une activité sportive !

 

c) Le pied diabétique

 

Quelques règles simples, à réaliser au quotidien :

1.Inspecter ses pieds : ne pas hésiter à utiliser un miroir ! Couleur, chaleur, zone de frottement, espaces entre les orteils, ongles...

2.Se laver les pieds et les sécher soigneusement

3.Soigner immédiatement la moindre blessure et si besoin, consulter un médecin

4.Bien choisir ses chaussures

5.Éviter de marcher pieds nus (même à la plage…)

 

Ce sont des bons réflexes à adopter afin d’éviter des douleurs et d’éventuelles complications. Médecins, podologues, structures éducatives ou médicales sont là pour donner des conseils adaptés.

 

d) Le voyageur diabétique

 

En tant que diabétique et avant de partir en voyage, il faut prendre en compte un ensemble de paramètres pour éviter les imprévus. C’est pourquoi, il est recommandé de préparer à l’avance ses voyages pour qu’ils se passent dans de bonnes conditions.

 

1.Bien préparer le voyage

 

Quelle que soit la durée du séjour, il est recommandé d’emporter une ordonnance en cours de validité, la quantité de médicaments nécessaire pour la durée du déplacement et du séjour, le matériel dont vous aurez besoin (stylos, aiguilles, lecteur de glycémie…). Par précaution, il est préférable d’emporter davantage de médicaments et de matériel pour faire face aux éventuels imprévus (prolongation du voyage pour quelque raison que ce soit).

S’il s’agit d’un voyage à l’étranger, il est important de se renseigner le type d'insuline utilisée dans le pays visité.

En fonction du déplacement il peut être nécessaire d’adapter son traitement, en particulier si des changements surviennent dans :

 

• Le rythme des repas et l’alimentation : par exemple les plats, les légumes ou les fruits peuvent être nouveaux et on connaît moins leur effet sur la glycémie

• L’activité physique : on fait souvent plus d’activités physiques lorsque l’on est en vacances (piscine, vélo, randonnée...)

• Le décalage horaire : une des astuces consiste à ne pas changer d’heure jusqu’au premier repas dans le pays d’arrivée, ce qui permet de suivre l’action de l’insuline et d’adapter les prises alimentaires.

Il conviendra de se rapprocher de son médecin, avant le départ pour adapter au mieux le traitement.

 

2.Conservation de son insuline

 

Pour transporter correctement son insuline, il est nécessaire d’utiliser des trousses isothermes (voir dans le commerce, se rapprocher du pharmacien ou contacter le laboratoire pharmaceutique qui commercialise l’insuline utilisée…). Attention, à ne pas mettre son insuline au contact de blocs congelés : l’insuline ne doit jamais être conservée à moins de 0°C.

Dès son arrivée sur son lieu de voyage, mettre l’insuline au réfrigérateur car les insulines non entamées doivent être conservées entre 2 et 8°C.

De même, pensez à ne pas laisser son lecteur de glycémie au chaud, au froid ou au soleil dans la voiture ou le train.

 

3.Partir en voiture ou en train

 

Il est préférable de planifier son itinéraire et/ou de s'informer sur la durée du trajet. Par précaution, il est conseillé d’emporter une collation et de quoi s’hydrater, afin de pouvoir anticiper tout allongement de parcours (panne, embouteillage…).

En voiture, il est conseillé de faire une pause toutes les deux heures pour se reposer. Il peut être recommandé d’effectuer une auto surveillance de la glycémie avant de partir ou lors des pauses. En train comme en voiture, il faut penser à avoir tout son matériel (sucre, boisson, lecteur de glycémie…) à portée de main, tout au long du voyage.

 

4.Partir en avion

 

Les médicaments sont, selon la réglementation, des « liquides essentiels à la personne » : on ne peut interdire à une personne diabétique de transporter en bagage à mains, l’insuline nécessaire à son traitement et le matériel utile pour la surveillance de la glycémie. N’étant pas à l’abri d’un vol, d’un oubli ou d’une perte il est préférable de séparer le traitement, une partie dans le bagage à mains et une partie dans la soute.

Comme en voiture, il faut bien penser à avoir tout son matériel à portée de main: insuline, lecteur de glycémie, sucre…

Il est possible de contacter directement la compagnie aérienne empruntée, afin de savoir s’il y a des modalités particulières de transport.

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

Sources :

AFD

www.afd.asso.fr/diabete

 

Ameli Santé

www.ameli-sante.fr/diabete-de-type-1

www.ameli-sante.fr/diabete-de-type-2

 

HAS

 

www.has-sante.fr/portail/jcms/fc_1249588/fr/accueil

 

Autres sites

 

www.diabete.fr

www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/diabete

http://www.sante-sur-le-net.com/

 

Diabetes: Practical Advice

Introduction

 

Diabetes is a chronic disease that must be followed in order to know its evolution and better able to respond. Diabetes is evolving and the treatment should be reassessed regularly in all its components: diet and lifestyle, sports, food ...

 

1. Follow her diabetes • 2. The daily diabetes

 

1. Follow diabetes

 

a) Self-monitoring

 

Maintaining glycemic control is the main objective of the management of diabetes. This requires a glycemic auto regular monitoring to avoid variations in blood glucose, a sugar in the blood is too high (hyperglycemia) or too low (hypoglycemia).

 

Glycemic control is monitored in 2 ways:

 

1. Laboratory analysis: every 3 months, we measure fasting glucose or glycated hemoglobin (HbA1c)

 

2. By meter: the patient can control several times a day its blood glucose (a drop of blood) at specific times. This is called the glycemic self-monitoring (SMBG)

Self monitoring of blood glucose is to measure oneself blood sugar at a given time of day. It is performed from a drop of blood from the end of a finger. It can be performed anywhere: at home, at the workplace, while traveling, in a sports facility. The patient can monitor his own blood sugar levels and take steps to control at best.

 

Self blood glucose monitoring should be part of a therapeutic patient education approach. When prescribing an ASG device, it is essential to explain to the patient and arrange with him that self-monitoring, defining moments, frequency, objectives and decisions based on results.

 

 

b) Medical examinations

 

Medical monitoring is in place to verify the effectiveness of treatment. The set exams help to ensure that diabetes is well controlled.Monitoring must be ensured at least four times a year by the treating physician, who can also can refer you to specialists.

 

Once a year, we must realize:

 

1. A visit to an ophthalmologist

2. A dental checkup

3. Lipid profile (cholesterol)

4. Renal laboratory tests

5. An electrocardiogram monitor diabetes

6. A foot exam

________________________________________

 

2. The daily diabetes

 

a) feeding

 

Given its effects on blood sugar, diet plays a major role in the treatment of diabetes. It is therefore important to eat balanced and without excess. It is necessary to know evaluate the quantities of carbohydrates and kilocalories contained in a dish.

 

It must indeed understand how different foods affect blood sugar levels. Carbohydrates are foods that have the most significant effect on blood sugar, so they require special attention. Therefore, counting carbohydrate grams for each meal and snack is an easy way to plan your meals and regulate your blood sugar.

It is important to have a varied diet and make healthy meals at regular times without skipping meals. You can consult your doctor or dietitian to develop a food program, unique to each.

 

b) Sport

 

In patients with diabetes, physical activity can help improve blood sugar control.

It should be regular and adapted to the person's profile. Such as diet, physical activity is part of the treatment.

 

1. Physical activity and blood glucose

 

Physical exercise causes a reduction in blood sugar. The fact that regular physical activity improves insulin activity and reduces the weight, which helps reduce vascular complications.

It is equally important to adopt new reflexes to move as much as possible in the day. For example: take the stairs instead of waiting for the elevator, do not borrow the escalators, do not try at all costs to park as close as possible to the entrance of stores but walk a few meters more, walk faster ...

 

2. precautions

It is recommended to be accompanied during a sporting activity and prevent participants from diabetes. Therefore, avoid sports such as hang gliding, paragliding, parachuting, mountain climbing in the mountains, sail solo, motorsports ...

It is important to drink during exercise and more frequent blood glucose monitoring to prevent hypoglycemia. So, think you always have sugar on itself in case of hypoglycemia. Do not hesitate to provide cereal bars, applesauce, bread (...) during prolonged effort.

 

Of course, always consult your doctor before starting a sport!

 

c) Diabetic foot

Some simple rules to carry out daily:

 

1. Inspect her feet do not hesitate to use a mirror! Color, heat, friction area between the toes, nails ...

2. Wash feet and dry them carefully

3. Immediately treat any injuries and if necessary consult a doctor

4. How to choose shoes

5. Avoid walking barefoot (even at the beach ...)

 

These are good habits to adopt to avoid pain and complications. Physicians, podiatrists, educational or medical facilities are there to give appropriate advice.

 

d) The diabetic traveler

 

As a diabetic and before you travel, take into account a set of parameters to avoid unexpected. Therefore, it is recommended to prepare in advance for his trips they take place in good conditions.

 

1. Preparing the trip

 

Whatever the length of stay, it is recommended to take an order valid, the amount of medication necessary for the duration of travel and living expenses, the equipment you will need (pens, needles, blood glucose meter ... ). As a precaution, it is better to take more drugs and equipment to deal with any unforeseen (extension of the trip for any reason whatsoever).

 

If there is a trip abroad, it is important to find the type of insulin used in the visited country.

According to the movement it may be necessary to adapt its treatment, especially if changes occur in:

• The pace of food and food: eg dishes, vegetables or fruit may be new and less is known about their effect on blood sugar

• Physical activity: often we do more physical activity when one is on vacation (swimming, biking, hiking ...)

• The time difference: one of the tricks is to not change from hour to the first meal in the country of arrival, which can follow the action of insulin and adjust food intake.

It should be closer to her doctor before starting to adapt better treatment.

 

2. Conservation of its insulin

 

To properly carry her insulin, it is necessary to use insulated packages (see commercially approach the pharmacist or contact the pharmaceutical company that markets the insulin used ...). Attention to not put his insulin in contact with frozen blocks: insulin must never be stored below 0 ° C.

Upon his arrival at his place of travel, put insulin in the refrigerator because Unopened insulin must be kept between 2 and 8 ° C.

Also, remember not to let his blood glucose meter to hot, cold or sun in the car or the train.

 

3. Starting by car or train

 

It is best to plan your itinerary and / or to learn about the travel time. As a precaution, it is advisable to bring a snack and something to moisturize, in order to anticipate any longer course (breakdown, bottling ...).

By car, it is advisable to take a break every two hours to rest. It may be advisable to perform self monitoring of blood glucose before leaving or during breaks. By train or by car, think to have all its equipment (sugar, drink, meter ...) to hand throughout the trip.

 

4. From airplane

 

Drugs are, according to the regulations, "essential liquids to the person": you can prohibit a person with diabetes to carry in hand luggage, insulin necessary for its treatment and the material useful for monitoring blood sugar. Are not immune to theft, forgetfulness or a loss it is best to separate the treatment part in the hand luggage and some in the hold.

 

As drive, we must think about having everything handy material: insulin, glucose meter, sugar ...

You can directly contact the airline borrowed, to find out if special methods of transport.

 

SiteLock