Le pancréas / The pancreas

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Maladies du pancréas

À LIRE DANS CET ARTICLE

 

À LIRE AUPARAVANT

 

Pancréas

 

•POINT DE DÉPART

•MALADIES DU PANCRÉAS EXOCRINE

•MALADIES DU PANCRÉAS ENDOCRINE

 

POINT DE DÉPART

 

Le pancréas est au carrefour de deux spécialités médicales: la gastro-entérologie en raison de l'implication du pancréas dans la digestion, et l'endocrinologie parce que le pancréas fabrique des hormones qui jouent un rôle fondamental dans le métabolisme des sucres.

 

MALADIES DU PANCRÉAS EXOCRINE

 

Exocrine signifie organe qui fabrique des substances qui s'écoulent par un canal. C'est le cas du pancréas. Il peut être la victime de certains problèmes :

 

Tumeurs

 

Le pancréas a la forme d'un poisson : la tête, le corps et la queue. Et bien que ce soit un seul et même organe, les affections qui le touchent donneront des signes très différents.

 

•Les tumeurs de la tête du pancréas vont faire que celui-ci va grossir, ce qui provoque une compression du canal cholédoque qui la traverse de part en part. Résultat, une rétention biliaire qui se manifeste par un ictère jaune très foncé à la limite du verdâtre, des selles décolorées et des urines foncées.

 

•Les tumeurs du corps sont le plus souvent inapparentes car elles ne provoquent pas de compression sur les organes avoisinants. Les douleurs qu'elles peuvent entraîner sont tardives, ce qui fait qu'elles sont dépistées généralement assez tardivement. Certaines de ces tumeurs (les insulinomes) donnent des signes d'hypoglycémie , liés à un excès de fabrication d'insuline.

 

•Les tumeurs de la queue, en raison de leur proximité avec le plexus solaire donnent plus volontiers des douleurs. Comme pour le corps, des insulinomes peuvent s'y développer.

 

Inflammations

 

C'est la pancréatite, qui survient surtout chez les personnes alcooliques. Cela entraîne des douleurs très violentes et parfois des selles graisseuses liées à un manque d'excrétion de lipase dans le duodénum . Les inflammations du pancréas peuvent entraîner des diarrhées graisseuses si l'inflammation touche plutôt le pancréas exocrine. Il entraînera plutôt un diabète en cas d'atteinte du pancréas endocrine.

 

MALADIES DU PANCRÉAS ENDOCRINE

 

La séparation est un peu artificielle dans la mesure où une tumeur ou une inflammation d'une région du pancréas peut entraîner des désordres endocriniens liés à un déficit ou au contraire à un excès de fonctionnement du pancréas.

 

Excès

 

Ils sont liés le plus souvent aux insulinomes. L'hypoglycémie qui en résulte provoque des accès de fatigue avec sueurs, tremblements, fringale, malaise, notamment à jeun.

 

Déficits

 

Ils provoquent une maladie aux complications extrêmement nombreuses si mal traitées : le diabète sucré. Cette maladie est à ce point important qu'une spécialité a été créée : la diabétologie.

 

POINT DE DÉPART

Le pancréas est une glande annexe du tube digestif, située sous l'estomac. Elle participe à la digestion grâce à ses sucs pancréatiques et secrète une hormone essentielle, l'insuline.

 

LES PARTICULARITÉS DU PANCRÉAS

 

En fait il y a deux pancréas : l'un est appelé pancréas exocrine qui fabrique les sucs pancréatiques comme l'amylase et les envoie vers les intestins par un canal appelé canal de Wirsung. L'autre, c'est le pancréas endocrine : cela signifie qu'il fabrique une substance qui va être libérée non dans un canal, mais dans le sang.

 

Le pancréas a une forme allongée, un peu comme un poisson. C'est pour cela qu'on le décrit comme ayant une tête, un corps et une queue. Il est volumineux car il comporte de nombreuses cellules qui ont beaucoup de travail à réaliser en permanence. Sa situation est donc particulière dans l'organisme : il est proche du duodénum auquel il envoie son suc pancréatique, mais il est éloigné du foie alors qu'il doit travailler en parfait synchronisme avec lui pour que la digestion soit efficace.

 

L'organisme a résolu tous ces problèmes de la façon suivante :

 

•D'abord, le duodénum qui a une forme de siphon, s'enroule complètement autour de la tête du pancréas. Ainsi, le canal de Wirsung sera directement abouché dans le duodénum au niveau d'une dilatation que celui-ci porte : l'ampoule de Vater.

 

•Ensuite, le canal cholédoque qui transporte la bile en provenance du foie et le canal de Wirsung ont un sphincter (un muscle circulaire) commun qui commande au même moment l'excrétion de bile et de suc pancréatique. Pour réaliser cela, le canal cholédoque traverse la tête du pancréas de part en part, ce qui a des conséquences très précises dans certaines maladies de la tête du pancréas.

 

•Enfin, il fallait bien que cette glande puisse se positionner entre l'estomac, le duodénum, le gros intestin et la rate qui est juste au-dessus. Seule solution pour lui : filer profondément vers l'arrière. Cette position fait que sa queue est très proche d'un réseau de nerfs qu'on appelle le plexus solaire. Cela explique que les problèmes qui touchent la queue du pancréas donnent des douleurs violentes et profondes.

 

 

Diseases of the pancreas

READ IN THIS ARTICLE

•STARTING POINT

• Diseases of the Pancreas EXOCRINE

• DISEASE ENDOCRINE PANCREAS

 

STARTING POINT

 

The pancreas is the crossroads of two medical specialties: gastroenterology because of the involvement of the pancreas in digestion, and endocrinology because the pancreas produces hormones that play a fundamental role in the metabolism of sugars.

 

DISEASES OF THE PANCREAS EXOCRINE

 

Means exocrine organ that produces substances flowing through a channel. This is the case of the pancreas. It may be the victim of some problems:

You die

 

The pancreas is shaped like a fish: the head, body and tail. And although it is a single body, diseases affecting give very different signs.

 

• tumors of the pancreatic head will do that it will grow, which causes compression of the bile duct that runs through it from side to side. Result, biliary retention manifested by a dark yellow jaundice at the limit of greenish-colored stools and dark urine.

 

• Tumours of the body are usually inapparent because they do not cause pressure on nearby organs. The pain may incur are late, which means that they are screened usually quite late. Some of these tumors (insulinomas) give signs of hypoglycemia, associated with an excess of insulin production.

 

• Tumours of the tail, because of their proximity to the solar plexus give more willingly pain. As for the body, insulinomas may grow.

inflammations

 

This is pancreatitis, which occurs mostly in alcoholics. This causes very severe pain and sometimes greasy stools related to a lack of lipase excretion into the duodenum. Inflammation of the pancreas can lead to greasy diarrhea if the inflammation rather affects the exocrine pancreas. Rather, it will cause diabetes for infringement of the endocrine pancreas.

 

DISEASES ENDOCRINE PANCREAS

 

Separation is somewhat artificial in so far as a tumor or an inflammation of the pancreas region can result in endocrine disorders related to a defect or on the contrary to excessive operation of the pancreas.

 

Excess

 

They are usually linked to insulinoma. Hypoglycemia causes resulting fatigue of access with sweating, trembling, hunger, discomfort, including fasting.

 

deficits

 

They cause a disease with many complications if extremely poorly treated: diabetes mellitus. This disease is so important that specialty was created: diabetology.

___________________________________________________________________________________________________________

 

STARTING POINT

 

The pancreas is a gland Annex digestive tube, located below the stomach. It participates in the digestion thanks to pancreatic juices and secret an essential hormone, insulin.

 

THE FEATURES OF THE PANCREAS

 

In fact there are two pancreas: one is called the exocrine pancreas that makes pancreatic juices like amylase and sends them to the intestines through a channel called pancreatic duct. The other is the endocrine pancreas: this means that it produces a substance that will not be released in a channel, but in the blood.

 

The pancreas is an elongated, like a fish. This is why we described it as having a head, a body and a tail. It is large because it contains many cells that have a lot of work to do constantly. Its location is so special in the body: it is close to the duodenum which it sends its pancreatic juice, but it is far from the liver while it must work in perfect synchronicity with him that digestion is effective.

 

The agency has resolved these problems as follows:

 

• First, the duodenum has a form of siphon, wraps completely around the head of the pancreas. Thus, the main pancreatic duct is arranged an interview directly into the duodenum at an expansion that it carries: the papilla of Vater.

 

• Then the bile duct that carries bile from the liver and pancreatic duct have a sphincter (circular muscle) which common control at the same time the excretion of bile and pancreatic juice. To achieve this, the bile duct through the pancreatic head from side to side, which has very specific consequences in certain diseases of the pancreatic head.

 

• Finally, it was necessary that this gland can be positioned between the stomach, duodenum, large intestine and spleen which is just above. Only solution for him deeply spinning backwards. This position that the tail is very close to a network of nerves called the solar plexus. This explains that the problems affecting the pancreatic tail give violent and deep pain.

SiteLock