NEUROPATHIE DIABÉTIQUE / DIABETIC NEUROPATHY

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

21/05/2016 La Recherche

NEUROPATHIE DIABETIQUE

 

La neuropathie diabétique est l’une des complications les plus fréquentes de diabète, elle affecte les vaisseaux sanguins et les nerfs périphériques. Généralement caractérisée par une douleur intense dans les jambes et les pieds, elle est insidieuse et bien souvent vous ne le savez pas, vous vous en apercevez quand les symptômes sont déjà présents.

 

En plus de la douleur, de la lourdeur dans les membres, d’un engourdissement, de brûlures et de picotements dans les jambes et les pieds, ce type de neuropathie a également d’autres manifestations beaucoup moins faciles à détecter.

 

•Fatigue et faiblesse.

•La douleur aiguë dans les extrémités surtout la nuit.

•Difficulté en position debout et pendant la marche.

•La dysfonction érectile chez les hommes et la sécheresse vaginale chez les femmes.

•Infections des voies urinaires et des problèmes d’incontinence.

•Problèmes digestifs, constipation, diarrhée, vomissements, nausées et douleurs abdominales.

•Les petites plaies, les cloques et boutons et les ulcères ne se sentent pas et sont très lents à guérir.

Vous pouvez éviter la neuropathie diabétique, en commençant par contrôler votre glucose. Si vous êtes diabétique et que vous n’avez pas encore fait l’expérience d’une douleur dans les jambes ou les pieds, il est encore temps de prévenir la neuropathie diabétique.

 

Une fois diagnostiqué comme diabétique, il faut rapidement contrôler votre taux de glucose, afin de diminuer le risque neuropathique et d’autres complications. Un contrôle des niveaux de glucose, prévient les lésions nerveuses, mais ce n’est pas la seule mesure à prendre, il faut également contrôler le cholestérol et les triglycérides.

 

Supprimez les mauvaises habitudes, comme le tabagisme ou la consommation excessive d’alcool, car cela va aussi affecter les vaisseaux sanguins et les nerfs. Restez fidèle à votre traitement, avec la dose recommandée et la fréquence.

 

Surveillez votre glycémie et tenez un journal pour savoir si vous êtes en accord avec votre traitement médical. Vérifiez quotidiennement vos extrémités, jambes, pieds, mains. Après le bain : comparer à vos pieds, vérifiez qu’il n’y ait pas de blessures avec l’aide d’un miroir, et les sécher parfaitement.

 

L’une des craintes les plus courantes des personnes vivant avec le diabète est l’amputation de tout ou partie des membres inférieurs. Ainsi donc, voici les choses que vous pouvez faire pour prévenir cette condition.

 

15 actions pour prévenir la neuropathie

 

1.Contrôlez le niveau de glucose,

2.Vérifiez que vos pieds ne présentes pas de blessures.

3.Hydratez vos pieds deux fois par jour : après le bain et au coucher.

4.Préférez des chaussures avec des talons inférieurs à cinq centimètres.

5.Utilisez une chaussure large et confortable, ne soyez pas serré, oubliez la mode.

6.Évitez les chaussettes, les collants ou les bas avec coutures qui peuvent blesser.

7.Ne jamais aller pieds nus, vous pourriez vous blesser.

8.Coupez vos ongles correctement et régulièrement.

9.Contrôlez vos problèmes de pied (oignons ou cals) avec un professionnel.

10.Ne vous baignez pas avec de l’eau très chaude, vous pourriez vous brûler.

11.Séchez vos pieds avec une serviette éponge.

12.Évitez de partager vos chaussures ou vos chaussettes, de sorte à éviter les contagions fongiques (mycoses).

13.Évitez les accidents et les coups sur vos pieds et vos jambes.

14.Évitez de rester debout pendant plus de deux heures, faire de courtes promenades quotidiennes (30 minutes environ).

15.Rappelez-vous de suivre les recommandations des professionnels pour éviter la perte partielle ou totale des membres inférieurs.

 

Si vous maintenez votre glycémie avec un taux d’hémoglobine A1c à 7% ou moins, vous réduirez votre risque de lésions nerveuses de 60%, selon une étude de l’Institut National du diabète, de l’appareil digestif et des maladies rénales.

 

•Consommez régulièrement des fruits, des légumes, les produits laitiers à faible teneur en matières grasses, et des céréales entières, avec une quantité modérée de poisson, de volaille, de noix et de haricots, et une très faible quantité de viande rouge. Maintenez un poids corporel sain et gérez votre niveau de stress.

•L’aspirine, l’ibuprofène ou le naproxène peuvent soulager la douleur modérée causée par des lésions nerveuses liées au diabète, mais parlez-en avec votre médecin si vous en prenez régulièrement. Certains de ces médicaments peuvent augmenter votre risque de crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, ou endommager les reins.

•Une crème à la capsaïcine (éviter les muqueuses) peut être une excellente solution pour une douleur localisée.

•Les jus verts arrêtent le cycle d’inflammation chronique et donc soulagent vos nerfs enflammés. Les jus de concombres, de céleri, de chou frisé, de persil, d’épinards, de brocoli, et tous les autres légumes verts vous soulagent efficacement. Évitez le pain blanc, les aliments transformés, les colorants artificiels, aromes, édulcorants de synthèse, les bonbons, l’huiles de maïs et de palme, les fast-foods, et beaucoup de caféine, préférez le thé vert qui est excellent. Les jus vert débarrassent votre corps des toxines qui pourraient être la cause première de vos douleurs nerveuses.

•Vérifiez si vous n’êtes pas carencé en vitamines B-12, B-1, B-6, D, E, ou du zinc, auquel cas un supplément alimentaire serait bon pour vous.

•De nombreuses études ont montré que l’utilisation en soutien nutritionnel de l’acide lipoïque, l’acétyl-L-Carnitine, inositol et les vitamines B6 et B12, peuvent effectivement aider à guérir les nerfs et diminuer ou éliminer la douleur. Les nerfs prennent le temps de guérir, de sorte que ces remèdes naturels doivent être pris entre 3 et 12 mois avec des poses d’un mois.

•Il est connu depuis un certain temps que la vitamine B1 (thiamine) est très efficace pour la construction de nerfs sains. Une carence en thiamine peut affecter négativement le système nerveux entraînant des picotements, des engourdissements, de l’irritabilité, la mauvaise conservation de la mémoire et la dépression. Il peut causer des problèmes digestifs. La thiamine, comme toutes les vitamines B, est soluble dans l’eau. Elle ne peut être stockée dans le corps et doit être renouveler tous les jours par supplémentation s’il le faut.

 

Patrick Rossi

 

21/05/2016 Research

DIABETIC NEUROPATHY

 

Diabetic neuropathy is one of the most common complications of diabetes, it affects the blood vessels and peripheral nerves. Usually characterized by severe pain in the legs and feet, it is insidious and often you do not know, you see in you when symptoms are already present.

 

In addition to pain, heaviness in the limbs, numbness, burning and tingling in the legs and feet, this type of neuropathy also other events much less easy to detect.

 

• Fatigue and weakness.

• Acute pain in the extremities especially at night.

• Difficulty in standing and during walking.

• Erectile dysfunction in men and vaginal dryness in women.

• Urinary tract infections and incontinence problems.

• Digestive problems, constipation, diarrhea, vomiting, nausea and abdominal pain.

• Small sores, blisters and pimples and sores do not feel and are very slow to heal.

 

You can prevent diabetic neuropathy, starting with your glucose control. If you are diabetic and you have not yet experienced a pain in the legs or feet, there is still time to prevent diabetic neuropathy.

 

Once diagnosed as diabetic, you have to quickly control your glucose levels to reduce the risk neuropathic and other complications. Monitoring glucose levels, prevents nerve damage, but this is not the only measure to be taken, it must also control cholesterol and triglycerides.

 

Eliminate bad habits such as smoking or excessive alcohol consumption, as this will also affect the blood vessels and nerves. Stick to your treatment with the recommended dose and frequency.

 

Monitor your blood glucose and keep a journal to see if you agree with your medical treatment. Check your daily ends, legs, feet, hands. After the bath: look at your feet, make sure there are no injuries with the help of a mirror, and dry them thoroughly.

 

One of the most common of people living with diabetes is amputation of all or part of the lower limbs fears. So here are the things you can do to prevent this condition.

 

15 actions to prevent neuropathy

 

1. Check the level of glucose,

2. Make sure your feet do not present injuries.

3. Moisturize your feet twice a day: after bathing and at bedtime.

4. Prefer shoes with heels less than five centimeters.

5. Use a wide, comfortable shoes, do not be tight, forget fashion.

6. Avoid socks, tights or stockings with seams that can hurt.

7. Never go barefoot, you may be injured.

8. Cut your nails properly and regularly.

9. Check your foot problems (onions or callus) with a professional.

10. Do not bathe with very hot water, you may be burned.

11. Dry your feet with a towel.

12. Avoid sharing shoes or socks, so to avoid fungal contagions (mycoses).

13. Avoid accidents and blows on your feet and legs.

14. Avoid standing for over two hours, take short walks daily (about 30 minutes).

15. Remember to follow the recommendations of professionals to avoid the partial or total loss of the lower limbs.

 

If you keep your blood sugar with a hemoglobin A1c of 7% or less, you reduce your risk of nerve damage by 60%, according to research from the National Institute of Diabetes, Digestive System and kidney disease.

 

• Eat regularly fruits, vegetables, dairy products low in fat, and whole grains, along with moderate amounts of fish, poultry, nuts and beans, and a very small amount of red meat. Maintain a healthy body weight and manage your stress levels.

• Aspirin, ibuprofen or naproxen can relieve moderate pain caused by nerve damage related to diabetes, but talk to your doctor if you take regularly. Some of these drugs can increase your risk of heart attack, stroke, or kidney damage.

• A capsaicin cream (avoid mucous membranes) can be a great solution to localized pain.

• Green juice stop the cycle of chronic inflammation and thus relieve your inflamed nerves. Cucumber juice, celery, kale, parsley, spinach, broccoli and other green vegetables relieves you effectively. Avoid white bread, processed foods, artificial colors, flavors, artificial sweeteners, candy, the corn and palm oils, fast foods, and lots of caffeine, prefer green tea which is excellent. The green juice rid your body of toxins that could be the cause of your nerve pain.

• Check if you are not deficient in vitamin B-12, B-1, B-6, D, E, and zinc, in which case a dietary supplement is right for you.

• Many studies have shown that the use in nutritional support of lipoic acid, acetyl L-carnitine, inositol and vitamins B6 and B12, can actually help heal nerves and reduce or eliminate pain. Nerves take time to heal, so that these natural remedies should be taken between 3 and 12 months poses a month.

• It has been known for some time that vitamin B1 (thiamine) is very effective for building healthy nerves. Thiamine deficiency can negatively affect the nervous system, causing tingling, numbness, irritability, poor memory retention and depression. It can cause digestive problems. Thiamine, like all B vitamins, is soluble in water. It can not be stored in the body and must be renewed every day through supplementation if necessary.

 

Patrick Rossi

 

SiteLock