Oser bouger / Dare to move

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Dans cet onglet, je vous présente merveilleuse collaboratrice que j’ai le plaisir de travailler à l’occasion depuis dix ans. Elle est très sociable, professionnelle, c’est une kinésiologue hors pair, qui a toujours le sourire.

 

Elle va être un atout pour vous et pour vous parler de pourquoi, comment faire, pour oser bouger dans un cadre sécuritaire pour votre condition de santé, à quoi ça sert de mettre de l’activité physique dans notre routine quotidienne pour améliorer notre prise en charge de notre diabète peut importe quel type de diabète que nous avons.

 

Je vous présente Mme Elisabeth Turgeon, Kinésiologue, M.Sc, Oser bouger !

 

30 minutes d'activité physique par jour !

Comment faire quand on n'a pas le temps ?

 

Entre le travail, la famille, les amis… Vos journées sont bien remplies ?

 

Les 30 minutes d'activité physique peuvent être réalisées à travers une somme d'activités physiques de courtes durées que l’on peut, intégrer à ses activités quotidiennes tel que marcher pour se rendre d’un endroit à un autre, aller faire des courses ou chercher ses enfants à pied, danser sur sa musique préférée, etc.

 

Mettre son corps en mouvement au quotidien est donc souvent plus une question de prise de conscience des occasions de « bouger plus ». Quelques idées pour bouger plus dans votre journée :

 

•Préférez les escaliers aux ascenseurs et escalators.

•Garez votre véhicule un peu plus loin et terminez le trajet à pied.

•Vous prenez les transports en commun ? Descendez de temps en temps une ou plusieurs stations avant votre arrêt habituel et finissez le trajet à pied.

•Vous pouvez vous rendre au travail à vélo ? Profitez-en !

•Faites vos courses à pied dès que possible. Vous habitez en ville ? Allez chercher du pain frais pour votre petit déjeuner !

•Allez chercher votre déjeuner un peu plus loin que d’habitude.

•Allez chercher vos enfants à l’école à pied, si possible. Eux aussi en profiteront pour faire de l’exercice et adopter l’habitude de marcher !

•Jardinez dès que le temps le permet.

•Promenez votre chien plus souvent et plus longtemps.

•Sortez prendre l’air avant ou après-manger : seul, en famille ou avec des amis, une promenade fait toujours le plus grand bien.

•Vous êtes matinal ? Profitez-en pour faire un tour à pied, un petit footing ou quelques exercices de gymnastique chez vous.

•Prenez le temps de faire une rapide balade pour vous aérer à votre pause de midi.

•N’oubliez pas que les tâches ménagères sont aussi considérées comme une activité physique !

 

Astuce pratique : Prenez rendez-vous avec vous-même ! En effet, si vous notez vos rendez-vous sportifs dans votre agenda, il vous sera certainement plus facile de vous organiser des temps de pratique d’activité physique au quotidien !

 

L'activité physique ne doit pas forcement être perçue comme quelque chose à faire en plus, c'est aussi un moyen de prendre du temps pour soi :

•Une petite marche pour décompresser.

•Une séance de sport pour se retrouver entre amis.

•Une heure de jardinage ou bricolage pour mêler l'utile à l'agréable.

 

Vous atteignez ainsi rapidement ce repère de 30 minutes.

 

Pratiquer un sport

 

Vous hésitez ? Vous pensez ne pas avoir assez de temps ? Vous manquez de motivation ? Voici quelques pistes pour déjouer les obstacles qui freinent votre pratique sportive.

 

L’âge n’est pas un obstacle

 

Quel que soit l’âge, le sport joue toujours un rôle protecteur vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires, de l’hypertension artérielle, du diabète, des cancers, mais aussi des pathologies liées au vieillissement comme l’ostéoporose ou l’arthrose. Il est conseillé de commencer une activité sportive le plus tôt possible pour profiter plus longtemps des bienfaits du sport. Mais gardez en tête qu’il n’est jamais trop tard pour commencer !

 

Avant 50 ans : il n’y a pas de contre-indication à pratiquer un sport mais si vous n’êtes pas sûr vous pouvez demander, au préalable, l’avis de votre médecin.

 

Après 50 ans : il est recommandé de faire un bilan médical avant de débuter un sport. C’est généralement un âge à partir duquel on dispose de plus de temps pour soi : c’est donc le moment idéal pour s’y (re)mettre ! Ne négligez pas les échauffements et étirements pour entretenir la souplesse de vos articulations et éviter les douleurs inutiles (flexion et extension du genou, allongement du dos, flexion de la hanche, etc.).

 

Après 70 ans : c’est possible aussi. Les bienfaits du sport après 70 ans sont vérifiés. Il apporte plus d’équilibre et un meilleur moral ! Ici encore, une visite médicale s’impose. Si vous n’avez pas de problèmes de santé, votre médecin vous orientera vers une activité douce et non traumatisante pour les muscles et les articulations (la marche, l’aquagym, le vélo, le yoga, etc.).

 

Vous manquez de temps et de motivation ?

Vous manquez de temps ?

Prendre du temps pour soi, pour se détendre, c’est aussi refaire le plein d’énergie pour être plus efficace par la suite. Obligez-vous à bloquer un créneau d’une heure par semaine dans votre agenda. Le plus simple, c’est de s’inscrire à une activité pour avoir des horaires fixes. À la maison, sur fond sonore dynamique ou en écoutant votre émission de radio préférée, faites une demi-heure de vélo d’appartement ou des exercices de fitness. Vos enfants font du sport ? Profitez de ce moment de liberté pour en faire de même.

 

Vous manquez de motivation ?

 

À plusieurs, c’est toujours plus facile ! Proposez à un ami, un proche ou un collègue de venir avec vous. Si vous pouvez disposer d’un terrain, créez votre propre groupe d’entraînement et organisez des matches de foot ou des tournois de tennis. Vous pouvez également faire un essai : la plupart des clubs sportifs propose de tester gratuitement leurs activités au début de l’année scolaire. C’est souvent le premier pas qui est le plus difficile. A cette période, les clubs enregistrent beaucoup de nouvelles inscriptions. C’est l’occasion de rencontrer des débutants comme vous et de faire de cette activité un moment de convivialité et d’échanges.

 

Vous craignez de vous faire mal ?

Vous pouvez demander conseil à votre médecin avant de démarrer une activité sportive. Avant chaque séance, échauffez-vous doucement et, à la fin, pensez à vous étirer. Choisissez une activité douce comme la marche, le taï-chi-chuan, le yoga et l’aquagym.

 

Vous n’êtes pas à l’aise avec votre corps et craignez le regard des autres ?

 

Vous ne supportez pas les tenues de sport ? Optez pour une activité individuelle comme la marche ou le vélo, qui ne nécessitent pas forcément l’achat d’un survêtement. Inscrivez-vous avec des amis : à plusieurs, c’est toujours plus sympa et on fait moins attention au regard des autres. Vous aimeriez aller à la piscine, mais vous êtes mal à l’aise à l’idée de devoir vous mettre en maillot de bain devant tout le monde ? Préférez des plages horaires moins fréquentées.

 

Pour éviter de vous décourager

 

Fixez-vous des objectifs réalisables. Au début, vous n’êtes pas obligé d’effectuer les 30 minutes recommandées en une seule fois. Pour la course, par exemple, commencez par 2 séances courtes de 15 minutes. Avec le temps, vous serez capable de courir 30 minutes d’affilée. Ne cherchez pas la performance à tout prix… Pour que le sport soit un plaisir et n’occasionne pas de douleurs, il faut laisser à son corps le temps de s’adapter. Certaines personnes ont besoin de mesurer leurs progrès et progression au fur et à mesure pour rester motivées. Pour la marche ou le jogging, vous pouvez vous équiper d’un podomètre (appareil comptant les pas et traduisant la distance correspondante en mètres) ou d’un cardiofréquencemètre (équipement permettant de contrôler la fréquence cardiaque).

 

Choisissez un sport qui vous convient

Quel est votre objectif ? Améliorer votre endurance ou votre masse musculaire ? Faire partie d’une équipe ? Profiter de la nature ou vous détendre ? Les possibilités sont nombreuses.

 

À vous de choisir en fonction de votre objectif :

•Travailler son endurance : cyclisme, aviron, course à pied, natation.

•Accroître sa masse musculaire : musculation, gymnastique, planche à voile.

•Améliorer ses réflexes : tennis, squash, tennis de table, badminton.

•Se relaxer et détendre ses muscles : aquagym, yoga, taï-chi-chuan.

•Perfectionner son esprit d’équipe : football, volley-ball, handball, basketball, hockey, water-polo, ultimate, rugby.

•Développer son côté artistique : danse, fitness, natation synchronisée.

•Profiter de la nature : randonnée, marche nordique, trekking, VTT, escalade.

•Se confronter à un adversaire : escrime, boxe, karaté, judo.

•Développer sa précision : golf, tir à l’arc.

Le saviez-vous ?

 

Vous ne savez pas où vous informer pour pratiquer une activité sportive ? Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie : on vous y indiquera la liste des activités que vous pouvez pratiquer près de chez vous.

 

SiteLock