Les médicaments qui peuvent aggraver le contrôle du diabète / Medications that may worsen diabetes control

Le diabète, la recherche et l'accompagnement.

Diabetes, Research and Support

Les médicaments qui peuvent aggraver le contrôle du diabète

 

Certains médicaments peuvent augmenter le risque de diabète de type 2 ou de provoquer des changements inattendus de la glycémie chez les personnes qui ont déjà la maladie. Ces changements de la glycémie peuvent entraîner soit une hyperglycémie (taux de glucose sanguin élevé) ou une hypoglycémie (faible taux de glucose dans le sang). Il est important de savoir quels médicaments peuvent affecter votre taux de glucose sanguin.

Ce qui suit est une liste de médicaments sur ordonnance qui ont ces effets nocifs.

 

Médicaments communs

 

Les antibiotiques appelés fluoroquinolones, qui sont utilisés pour traiter la pneumonie et les infections des voies urinaires. Le fluoroquinolones moxifloxacine (Avelox), lévofloxacine (Levaquin®) et la ciprofloxacine (Cipro ®) provoquent habituellement une hyperglycémie, mais ils peuvent parfois provoquer une hypoglycémie. La moxifloxacine est le plus souvent associé à l’hyperglycémie, suivie par la lévofloxacine et la ciprofloxacine.

 

Les bêtas - bloquants, qui sont utilisés pour traiter l’hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque. Ils agissent en réduisant la fréquence cardiaque, qui se traduit par abaisser la pression artérielle et moins la charge de travail pour le cœur. Les bêtas -bloquants tels que le métoprolol, l’aténolol et le propranolol provoquent des niveaux plus élevés de glycémie à jeun en réduisant la libération d’insuline par le pancréas.

 

Rythme cardiaque rapide est l'un des symptômes de l'hypoglycémie; parce que les bêta-bloquants suppriment le rythme cardiaque, ce qui peut retarder la reconnaissance de l'hypoglycémie. En altérant la réponse du corps à libérer le sucre stocké pendant l'hypoglycémie, les bêta-bloquants peuvent également retarder la récupération d'une hypoglycémie. Cela peut mettre les gens à risque plus élevé d'événements indésirables de l'hypoglycémie.

 

Les corticostéroïdes, qui sont utilisés pour traiter et contrôler l’inflammation et les maladies inflammatoires (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde et l’asthme), ainsi que l'immunodépression et des effets chimio thérapeutiques. Ces médicaments peuvent causer la glycémie à augmenter de deux façons: en émoussant l'action de l’insuline, et en favorisant la libération de sucre stocké dans le foie. Lorsqu'il est pris une fois par jour, le matin, les corticostéroïdes ont tendance à provoquer la glycémie à augmenter midi ou plus tard dans la journée, donc la glycémie à jeun ne sont généralement pas affectés; Cependant, un dosage plus fréquent conduit à une augmentation des niveaux de glucose dans le sang tout au long de la journée.

 

Antipsychotiques de deuxième génération, qui est utilisés pour traiter une grande variété de problèmes de santé mentale (par exemple, la schizophrénie et le trouble bipolaire). Au sein de ce groupe de médicaments, olanzapine et clozapine ont le risque le plus élevé de provoquer une hyperglycémie, surtout chez les personnes atteintes de schizophrénie qui viennent d’être diagnostiqués avec le diabète de type 2.

 

Chez les personnes qui prennent ces médicaments, le gain de poids est un phénomène fréquent; on ne sait pas à ce moment si une augmentation du poids est la raison pour laquelle les antipsychotiques de deuxième génération provoquent une hyperglycémie.

 

Les diurétiques thiazidiques et thiazidiques (hydrochlorothiazide, métolazone), qui sont utilisés pour traiter l’hypertension artérielle. On croit que ces médicaments causent la glycémie à la hausse dans un certain nombre de façons: réduire la sécrétion d’insuline par le pancréas; une résistance accrue à l'insuline (qui rend le corps moins sensible à l'action de l’insuline); et diminution de la capacité des muscles à utiliser le glucose efficacement. Lors de l' hydrochlorothiazide est pris à des doses supérieures à 25 mg, il est plus susceptible de causer la glycémie à la hausse; des doses plus faibles ne sont pas cet effet.

 

Médicaments moins courants

 

Les inhibiteurs de la calcineurine (cyclosporine, sirolimus et tacrolimus), qui sont utilisés pour gérer le rejet de tissus après organe ou tissu transplantation. On pense que ces médicaments réduisent la sécrétion d’insuline, ce qui permet la glycémie à la hausse.

 

Les inhibiteurs de protéases (par exemple, le ritonavir), qui sont utilisés pour le traitement du VIH et du SIDA. Ces médicaments sont censés se détériorer la résistance à l’insuline, ce qui permet la glycémie à la hausse.

 

Comment gérer l'hyperglycémie ou l'hypoglycémie d'origine médicamenteuse?

 

Si vous êtes débutant - ou prenez actuellement - l'un des médicaments énumérés ci-dessus, plus fréquentes surveillance de la glycémie peut vous aider à détecter les changements dans votre taux de sucre sanguin précoce.

 

Il est important de travailler avec votre équipe de soins du diabète pour comprendre les effets potentiels des médicaments sur votre taux de glucose sanguin. De cette façon, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour assurer une utilisation sûre du médicament afin de maintenir votre glycémie sous contrôle.

 

Pour plus d’informations sur les médicaments qui interagissent avec des médicaments contre le diabète, cliquez ici.

 

Medications that may worsen diabetes control

Some medications may increase the risk of type 2 diabetes or cause unexpected changes in blood glucose in people who already have the condition. These blood glucose changes can involve either hyperglycemia (high blood glucose levels) or hypoglycemia (low blood glucose levels). It is important to know which medications can affect your blood glucose levels.

The following is a list of prescription medications that have these harmful effects.

 

Common medications

 

Antibiotics called fluoroquinolones, which are used to treat pneumonia and urinary tract infections. The fluoroquinolones moxifloxacin (Avelox®), levofloxacin (Levaquin®) and ciprofloxacin (Cipro®) usually cause hyperglycemia, but they can sometimes cause hypoglycemia. Moxifloxacin is most commonly associated with hyperglycemia, followed by levofloxacin and ciprofloxacin.

 

Beta blockers, which are used to treat high blood pressure and heart failure. They work by reducing the heart rate, which results in lower blood pressure and less workload for the heart. Beta blockers such as metoprolol, atenolol and propranolol cause higher fasting blood glucose levels by reducing insulin release from the pancreas.

 

Rapid heart rate is one of the symptoms of hypoglycemia; because beta blockers suppress the heart rate, this may delay the recognition of hypoglycemia. By impairing the body’s response to releasing stored sugar during hypoglycemia, beta blockers can also delay recovery from hypoglycemia. This may put people at higher risk of adverse events from hypoglycemia.

 

Corticosteroids, which are used to treat and control inflammation and inflammatory conditions (for example, rheumatoid arthritis and asthma), as well as immunosuppression and for chemotherapeutic effects. These medications can cause blood glucose to rise in two ways: by blunting the action of insulin, and by promoting the release of stored sugar from the liver. When taken once daily, in the morning, corticosteroids tend to cause blood sugar to rise midday or later in the day, so fasting blood glucose are generally not affected; however, more frequent dosing leads to higher blood glucose levels throughout the day.

 

Second-generation antipsychotics, which are used to treat a wide variety of mental health conditions (for example, schizophrenia and bipolar disorder). Within this group of medications, olanzapine and clozapine have the highest risk of causing hyperglycemia, especially in people with schizophrenia who have just been diagnosed with type 2 diabetes.

In people taking these medications, weight gain is a common occurrence; it isn’t known at this time whether increased weight is the reason why second-generation antipsychotics cause hyperglycemia.

 

Thiazide and thiazide diuretics (hydrochlorothiazide, metolazone), which are used to treat high blood pressure. It is believed that these medications cause blood glucose to rise in a number of ways: reduced insulin secretion by the pancreas; increased insulin resistance (making the body less sensitive to the action of insulin); and decreased ability of muscles to use glucose effectively. When hydrochlorothiazide is taken at doses greater than 25 mg, it is more likely to cause blood glucose to rise; lower doses don’t have this effect.

 

Less common medications

 

Calcineurin inhibitors (cyclosporine, sirolimus and tacrolimus), which are used to manage tissue rejection after organ or tissue transplantation. It is believed that these drugs reduce insulin secretion, allowing blood glucose to rise.

 

Protease inhibitors (for example, ritonavir), which are used for the treatment of HIV and AIDS. These drugs are thought to worsen insulin resistance, allowing blood glucose to rise.

 

How to manage medication-induced hyperglycemia or hypoglycemia?

 

If you are just starting – or are currently taking – any of the medications listed above, more frequent blood glucose monitoring could help you detect changes in your blood sugar levels early.

 

It’s important to work with your diabetes healthcare team to understand the potential effects of medication on your blood glucose levels. This way, you can take the necessary steps to ensure safe use of the medication in order to keep your blood glucose in check.

 

For information about medications that interact with diabetes drugs, click here.

 

Interactions médicamenteuses savoir à propos pour les personnes atteintes de diabète

 

Les personnes atteintes de diabète ont souvent besoin de prendre un certain nombre de médicaments, non seulement pour leur diabète mais pour les conditions associées telles que l'hypertension artérielle (hypertension), taux de cholestérol élevé (taux de lipides élevés) et, dans certains cas, pour d'autres maladies chroniques. Quand un nouveau médicament est démarré ou un existant est arrêté, il est important de demander à votre équipe soignante, "Y at-il des interactions médicamenteuses significatives qui pourraient affecter ma santé globale?"

 

Il existe trois principaux types d'interactions médicamenteuses associées aux médicaments prescrits pour les personnes atteintes de diabète:

1.Les médicaments qui interagissent avec des médicaments oraux pour le diabète

2.Les médicaments qui affectent les niveaux de glucose dans le sang

3.Les médicaments qui interagissent avec des médicaments qui contrôlent les niveaux de l'hypertension et des lipides

Il serait impossible de fournir une liste complète des interactions médicamenteuses dans ce blog. Cependant, certaines interactions médicamenteuses communes sont listées ici.

 

Commençons avec des médicaments qui interagissent avec des médicaments oraux pour le diabète. (Pour plus d’informations sur les médicaments oraux, cliquez ici .)

 

Médicaments sulfonylurée

 

Le médicament sulfonylurée gliclazide n'a pas interactions médicamenteuses importantes, mais glyburide (Euglugon®, Diabeta®) et le glimépiride (Amaryl®) sont connus pour interagir avec des médicaments antifongiques (fluconazole), des antibiotiques (cotrimoxazole et rifampicine), l’amiodarone, le phénobarbital et la warfarine. Certaines interactions provoquent des niveaux de glucose dans le sang d'aller plus bas, tandis que d'autres provoquent des niveaux de glucose dans le sang d'aller plus haut. En outre, l'efficacité de l’interaction du médicament peut être affectée. Par exemple, lorsque la warfarine est ajouté au régime de médicaments de quelqu'un qui est en train de glyburide ou le glimépiride, le corps est moins capable de décomposer le médicament oral contre le diabète; cela peut provoquer une hypoglycémie. D'autre part, lorsque glyburide / glimépiride est démarré en quelqu'un qui prend la warfarine, il peut accumuler dans le corps d'une personne, ce qui augmente le risque de saignement.

 

Meglitinides

 

Lorsque le répaglinide appelé méglitinide de drogue (GlucoNorm®) est combiné avec legemfibrozil (Lopid®, un médicament qui abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides), les gens peuvent avoir un risque plus élevé d'hypoglycémie.

 

Thiazolidinediones (TZD)

 

Le TZD rosiglitazone (Avandia) n'a pas d'interactions médicamenteuses importantes. Cependant, la pioglitazone (Actos ®) interagit avec le gemfibrozil et les médicaments anti - fongiques, fluconazole et kétoconazole, ce qui provoque des taux de glucose sanguin au niveau bas. Lorsque pioglitazone est combiné avec le phénobarbital, la rifampicine ou la primidone, les niveaux de glucose dans le sang peuvent aller haut.

 

Inhibiteur de l'alpha-glucosidases

 

Si acarbose (Glucobay®) est pris avec la digoxine, il peut diminuer la quantité de digoxine votre corps absorbe. Si elle est prise avec la warfarine, il peut augmenter la quantité de warfarine votre corps absorbe.

 

Comment devrais-je gérer les interactions médicamenteuses?

 

Lorsque vous commencez à prendre un nouveau médicament - ou quand un existant est arrêté - demandez à votre équipe soignante quel effet cela peut avoir sur votre diabète, ou toute autre condition de santé que vous pourriez avoir. Vous pouvez également demander comment vous devez modifier votre surveillance de la glycémie, s'il y a des signes ou des symptômes d'interactions médicamenteuses, et quoi faire si vous les rencontrez.

 

Restez à l'écoute pour les futurs messages de blog sur d'autres types d'interactions médicamenteuses.

 

 

Drug interactions worth knowing about for people with diabetes

 

People with diabetes often need to take a number of medications, not only for their diabetes but for associated conditions such as high blood pressure (hypertension), high cholesterol (elevated lipid levels) and, in some cases, for other chronic illnesses. When a new medication is started or an existing one is stopped, it’s important to ask your healthcare team, “Are there any significant drug interactions that could affect my overall health?”

 

There are three main types of drug interactions associated with medications prescribed for people with diabetes:

1.Medications that interact with oral diabetes drugs

2.Medications that affect blood glucose levels

3.Medications that interact with drugs that control hypertension and lipid levels

It would be impossible to provide a comprehensive list of drug interactions in this blog post. However, some common drug interactions are listed here.

 

Let’s start with medications that interact with oral diabetes medications. (For more information about oral medications, click here.)

 

Sulfonylurea drugs

 

The sulfonylurea drug gliclazide does not have significant drug interactions, but glyburide (Euglugon®, Diabeta®) and glimepiride (Amaryl®) are known to interact with antifungal medications (fluconazole), antibiotics (cotrimoxazole and rifampin), amiodarone, phenobarbital and warfarin. Some interactions cause blood glucose levels to go lower, while others cause blood glucose levels to go higher. As well, the efficacy of the interacting medication can be affected. For example, when warfarin is added to the medication regimen of someone who is taking glyburide or glimepiride, the body is less able to break down the oral diabetes medication; this can cause hypoglycemia. On the other hand, when glyburide/glimepiride is started in someone who is taking warfarin, it may build up in a person’s body, increasing their risk of bleeding.

 

Meglitinides

 

When the meglitinide drug called repaglinide (GlucoNorm®) is combined with gemfibrozil (Lopid®, a drug that lowers cholesterol and triglyceride levels), people can have a higher risk of hypoglycemia.

 

Thiazolidinediones (TZDs)

 

The TZD rosiglitazone (Avandia®) does not have any significant drug interactions. However, pioglitazone (Actos®) interacts with gemfibrozil and the antifungal medications, fluconazole and ketoconazole, causing blood glucose levels to go low. When pioglitazone is combined with phenobarbital, rifampin or primidone, blood glucose levels may go high.

 

Alpha-glucosidase inhibitor

 

If acarbose (Glucobay®) is taken with digoxin, it may decrease how much digoxin your body absorbs. If it is taken with warfarin, it may increase how much warfarin your body absorbs.

 

How should I manage drug interactions?

 

When you start taking a new medication – or when an existing one is stopped – ask your healthcare team what effect it can have on your diabetes, or any other health condition you may have. You can also ask how you should alter your blood glucose monitoring, if there are any signs or symptoms of drug interactions, and what to do if you experience them.

 

Stay tuned for future blog posts on other types of drug interactions.

 

SiteLock